Réactions au classement des revues de l’AERES

L’appel lancé le 2 octobre 2008 et intitulé « Pour le retrait complet et définitif de la « liste des revues » de l’AERES » a recueilli, à l’heure où j’écris, plus de 2500 signatures (mais certaines représentent des collectifs, comme des revues ou même Sauvons l’université).

Il a aussi fait couler beaucoup d’encre virtuelle, mais surtout – de manière significative des pratiques des SHS, qui empruntent maintenant certains outils électronique, mais pas tous – sur des listes de diffusion/discussion thématiques, comme Theuth (histoire des sciences, épistémologie, histoire des savoirs) ou histoire_eco (comme son nom l’indique). Il serait d’ailleurs intéressant de cartographier la circulation de l’information et des prises de position entre domaines… En tout cas, les archives de ces deux listes sont librement accessibles en ligne (je ne suis pas sûre que tous ceux qui y écrivent en soient conscients, d’ailleurs), ce qui peut permettre à chacun(e) de se rendre compte des arguments échangés : archives de Theutharchives d’histoire_eco. Nous essaierons de reporter plus clairement ici les allusions qui ont été faites au cours de ces débats à des documents précis (rapports, articles…).

Il y a tout de même, déjà, bien des choses plus directement « en ligne » :

– dans des disciplines qui bloguent plus que les historiens (?) : une réaction de juristes et un commentaire très ironique, mais soulignant les différentes de logiques de classement entre disciplines, d’un spécialiste de sciences de l’information (et sa suite ici).

– dans la discipline qui a une association de jeunes chercheurs très active : la science politique. L’ANCMSP a compilé, dans un document pdf, des textes hétérogènes mais souvent intéressants.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Jamin Jean dit :

    Cf. l’éditorial à paraître dans la revue L’Homme en janvier 2009, disponible en pre-print sur le site du Lahic, dont voici le lien :

    http://www.lahic.cnrs.fr/spip.php?article414

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *