A l’étranger…

J’ouvre ici un billet pour essayer de suivre ce qui se passe ailleurs à propos d’évaluation, de bibliométrie, de classements de revues… Espérons qu’il se transforme à terme en rubrique entière !

Pour l’heure, en lien avec l’actualité française des débats sur les listes de revues de l’AERES, on peut rappeler la protestation d’un certain nombre d’editors d’importantes revues d’histoire et de philosophie des sciences contre les listes de revues de l’ERIH (leur texte est reproduit sur le site de SLU). Elle est en train de donner lieu à l’ouverture d’un forum que l’on trouvera ici. C’est ici le principe même d’un classement (comparé à celui des clubs de football) et le fait de transférer la qualité de la revue aux articles qui y sont publiés qui est avant tout en cause.


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Emmanuelle Picard dit :

    On trouve également une présentation de la situation britannique sur le site de la Veille technologique internationale :
    http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56181.htm

  2. Marie Oudeis dit :

    Même la très prestigieuse London School of Economics proteste contre les biais bibliométriques qui ont conduit à sa rétrogradation dans le non moins prestigieux classement des universités effectué en 2008 par QS-Times Higher Supplement :

    http://www.lse.ac.uk/collections/ERD/LSEInvestigationsIntoTHE_QSLeagueTables.pdf

Répondre à Emmanuelle Picard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.