Les ministres aussi…

Signalé par Marin Dacos, un article de deux professeurs de contrôle de gestion sur (la fin de) l’évaluation-sanction chiffrée des ministres. Morceaux choisis :

Puisque ce type de démarche n’est pas pertinent pour les ministres, il est probable qu’il ne le soit pas non plus dans de nombreux autres contextes – y compris dans le secteur dit privé -, alors que les discours proclament le contraire. (…) Il ne s’agit pas ici pour nous – enseignant en contrôle de gestion – de nier l’intérêt de la mesure de la performance et de l’évaluation, mais de montrer qu’il faut sortir de ces discours simplistes pour favoriser l’émergence de pratiques associant plusieurs modes de contrôle et permettant une utilisation intelligente des systèmes de mesure (ce qui ne semble pas le cas dans les projets de mise en place de primes sur objectifs par exemple pour plusieurs catégories de fonctionnaires).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.