Les revues scientifiques : si on parlait économie ?

Relevés sur le net, un premier billet de Jean Pérès, “L’édition scientifique (1) : un oligopole profitable” rappelle quelques données élémentaires sur les aspects économiques de l’édition scientifique aujourd’hui. Le deuxième billet, “L’édition scientifique (2) : Le temps de la révolte” expose les réactions de la communauté scientifique à cet oligopole éditorial.
Il s’agit selon moi d’un premier pas pour combler un manque dans notre Carnet de recherches, qui peine parfois à aborder les enjeux réels de l’évaluation en matière d’économie réelle de la connaissance, et en reste souvent à une vision “qualitative” de l’évaluation, celle qui correspond à notre point de vue d’enseignants-chercheurs sur l’évaluation. Point de vue que je pense important, mais pas suffisant.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Sophie Roux dit :

    Vu à la fin du mois d’août, un article du mois d’août, intitulé “Comparé aux éditeurs scientifiques Murdoch ressemble à un socialiste”:
    http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2011/aug/29/academic-publishers-murdoch-socialist

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.