Le CNU nouveau en débat ?

Les élections pour la nouvelle mandature du CNU auront lieu à la rentrée prochaine. Il s’agit pour la première fois d’élire un CNU chargé des opérations d’évaluation individuelle des enseignants-chercheurs, ainsi que le définit l’article 2 du décret du 23 avril 2009:

« Il procède à l’évaluation de l’ensemble des activités et de leur évolution éventuelle des enseignants-chercheurs régis par le décret du 6 juin 1984 susvisé. Cette évaluation est prise en compte pour les mesures relatives à la carrière des professeurs des universités et maîtres de conférences et à l’attribution de certaines primes et indemnités. Pour chaque section, les critères, les modalités d’appréciation des candidatures et d’évaluation des enseignants-chercheurs sont rendus publics. Il en va de même des conditions dans lesquelles les sections formulent leurs avis. Un rapport publié annuellement rend compte de l’activité de chacune des sections. »

Les candidatures étant à déposer avant le 24 mars, les débats s’engagent sur les modalités d’interprétation de cet article. A ma connaissance, seul le Snesup a actuellement rendu publique sa profession de foi. Je suis évidemment intéressée par tous les textes et documents permettant de suivre les différentes prises de position. Une partie s’exprime directement sur les listes disciplinaires, telle que celle de l’ANCMSP (science politique), mais n’ont pas encore de “site” ou de pages dédiées, vers lesquelles renvoyer.


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Gaïa dit :

    Bonjour Emmanuelle,

    Voici la position de Gaïa: http://rachelgliese.wordpress.com/2010/07/16/l%E2%80%99evaluation-des-enseignants-chercheurs-par-le-cnu-2/ , bien que ça ne compte probablement pour rien dans un éventuel débat sur ce thème. En résumé, cette position dit que l’évaluation des EC par le CNU ça ne sert à rien, la seule utilité éventuelle pourrait être de satisfaire la fièvre de l’évaluation des universitaires. Gaïa se demande également à quoi ça sert le CNU ? si quelqu’un peut lui expliquer ça la ferait grandir.

  2. Emmanuelle Picard dit :

    Le président de la CP-CNU, Frédéric Sudre, a donné son interprétation de la fameuse fiche d’évaluation proposée aux sections il y a quelques jours, et du rôle du CNU en particulier. A la lecture, cela semble à la fois contradictoire et confus: faire ou ne pas faire de l’évaluation?:
    http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article4567

    Et pour répondre à la dernière question de Gaïa: à part vous, personne n’a jamais répondu à la question: http://evaluation.hypotheses.org/696

Répondre à Gaïa Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.