Les promotions aléatoires favoriseraient le bon fonctionnement des institutions

A partir du principe de Peter,  trois chercheurs italiens ont démontré qu’il y aurait un véritable bénéfice à procéder systématiquement à des promotions aléatoires, seul moyen de lutter efficacement contre le corollaire à ce principe: « Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d’en assumer la responsabilité. » Ils ont remportés, pour cela, l’Ig-Nobel de management 2010.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.