Controverses entre agences sur la bibliométrie

La DFG, principale agence de financement de la recherche en Allemagne, a pris, dans un communiqué de presse du 10 mars 2009, une position très claire contre les listes de revues publiées en 2008 par l’ERIH. Le texte pointe en particulier l’étroitesse des panels qui ont constitué les listes, l’absence de consultation des sociétés savantes et organisations de recherche, et semble dans ses premiers paragraphes adopter une position assez critique envers la bibliométrie en général, évoquant les controverses qui l’entourent dans les disciplines l’ayant déjà adoptée.

Cependant, la fin du communiqué montre que l’enjeu est ailleurs : la DFG, l’ANR et deux autres organisations britannique (AHRC/ESRC) et néerlandaise (NWO) financent un projet, en cours depuis novembre dernier, de mise en place d’une base de données bibliométrique pour les sciences humaines et sociales (European Scoping Project, sur lequel je n’ai pas réussi à trouver plus de détails en ligne, ce qui n’apparaît pas comme un très grand gage de transparence). Il est question notamment d’y respecter, mieux que ne l’ont fait les listes ERIH, la diversité des langues, des disciplines et des supports de publication (monographies et livres collectifs). À suivre…

Merci à Sophie Roux pour nous avoir signalé tout cela.


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Joachim Schopfel dit :

    Quelques informations complémentaires sur ce nouveau projet :

    Coordination par Pr Ben Martin (Sussex) http://www.sussex.ac.uk/spru/profile1716.html

    Rapport final attendu pour l’été 2009.

    La DFG organisera par la suite un colloque international à ce sujet.

    Aspects particuliers : diversité linguistique ; modes de communication et publication spécifiques aux domaines scientifiques ; rôle des monographies et ouvrages collectifs.

    Contact DFG : Dr. Stefan Koch, Tel. +49 228 885-2459, Stefan.Koch@dfg.de

  2. Joachim Schopfel dit :

    Voici le site du projet :

    http://www.sussex.ac.uk/Units/spru/esf/

    La liste des membres du comité scientifique :

    * Professor Ben Martin, SPRU, University of Sussex, Chair of Project Board

    * Professor Gerard Lenclud, Laboratoire d’anthropologie social, Sciences humaines et sociales, College de France, ANR representative

    * Professor Stefan Hornbostel, iFG, University of Goettingen, DFG representative

    * Professor Charles Oppenheim, Department of Information Science, University of Loughborough, ESRC representative

    * Professor Peter van den Besselaar, Rathenau Institute and University of Amsterdam, NWO representative

    * Professor Luisa Lim, Department of Social and Organisational Psychology, ISCTE, ESF-SCSS representative

    * Professor Milena Zic-Fuchs, Faculty of Philosphy, University of Zagreb, ESF-SCH representative

    * Professor Wolfgang Glanzel, Policy Research Centre, University of Leuven, Independent Bibliometrician

    * Professor Gerhard Lauer, Deutsche Philolgie, University of Goettingen, Independent Humanities Orientation

    * Dr. Puay Tang, SPRU, University of Sussex, Project Manager

    * Molly Morgan, SPRU, University of Sussex, Project Assistant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *