Les géographes et les classements (suite)

Un éditorial publié conjointement dans Mappemonde et Géocarrefour présente une motion sur la révision des listes AERES. Si l’exposé des motifs reprend la dénonciation des conditions d’élaboration de la liste de l’AERES et rappelle l’attachement de la communauté des géographes à une évaluation par les pairs, basée sur la lecture des travaux et la discussion collègiale, la seconde partie du texte appelle à une « reconstruction de la liste ». En effet, « les signataires de cette motion considèrent comme utile l’établissement d’un répertoire des revues scientifiques, afin de concourir à l’identification des supports de publication ayant des pratiques d’évaluation collégiale des manuscrits par les pairs ». Pour en assurer l’efficacité, ils définissent un certain nombre de caractéristiques indispensables : une liste unique et non hiérarchisée. Ils appellent ensuite à la constitution de comités d’experts dans la trasparence et proposent que les revues figurent sur la liste accompagnée d’un nombre conséquent d’informations à leur sujet.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *