« Lost in evaluation. Contributions sociologiques au débat sur l’Évaluation Individuelle des Enseignant(e)s-Chercheur(e)s »

Je reprends le texte d’un message de l’ASES à propos de la mise à disposition de tous des textes issus de la journée « Lost in evaluation« :

Voici le dernier numéro de notre bulletin. Celui-ci fait suite à la journée « Lost in evaluation. Contributions sociologiques au débat sur l’Évaluation Individuelle des Enseignant(e)s-Chercheur(e)s » organisée par l’ASES le 9 juin dernier, à la Sorbonne. Habituellement nos bulletins sont réservés, tout du moins dans un premier temps, à nos adhérent-e-s, mais le contexte préoccupant dans lequel se trouvent nos institutions, marqué par l’attente d’une nouvelle loi consacrée à l’Enseignement Supérieur et la Recherche, nous a décidé à partager au-delà de nos adhérent-e-s, comme de la communauté sociologique, nos réflexions et inquiétudes sur le sujet.
On lit en effet dans le pré-projet de loi, discuté à l’heure actuelle entre les organisations syndicales et le ministère : « [le Haut Conseil -qui remplacerait l’AERES- est chargé…] de s’assurer de la prise en compte dans les évaluations des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche, de l’ensemble des missions qui leur sont assignées par la loi et leurs statuts particuliers. » De quoi s’agit-il exactement ? Dans quel objectif ? Dans quel contexte (celui de la pénurie de moyens de nombreux établissements et/ou composantes) ? Quid d’une possible modulation des services ?
Bref, n’hésitez pas à diffuser massivement autour de vous ce numéro, dans vos établissements, listes syndicales, auprès de collègues d’autres disciplines, et bien sûr à en discuter si vous le souhaitez sur notre liste.
Le CA de l’ASES


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *